Le cépage Riesling

Surtout connu dans sa version alsacienne en France, le riesling est considéré comme le roi des cépages. Sauf que sa déclinaison droite et à la limite austère n’est pas sa seule expression de par le monde...

Les caractéristiques du riesling

Le riesling est un cépage blanc développant des notes très fruitées et florales. Il peut présenter des arômes de fruits verts, de fruits à noyau ou d’agrumes en fonction de sa maturité. Cépage proposant des vins avec une belle acidité, il peut être récolté à surmaturité, botrytisé, offrant ainsi de magnifiques liquoreux, nets, aux arômes de fruits exotiques. On peut aussi retrouver sur certains rieslings des arômes rappelant le miel, voire parfois des sensations d’hydrocarbures : on le caractérise donc comme pétroleux. C’est un cépage produisant des vins de grande garde, pouvant vieillir pendant des dizaines d’années.

Le riesling dans l’Ancien Monde

Le riesling en Allemagne et Autriche

La Mosel allemande

Le territoire de prédilection des grands rieslings en Europe n’est pas la France mais l’Allemagne. Il produit le long de la vallée du Rhin de très grands vins, souvent plus tendres que ses voisins français. Ayant souvent un peu de sucres résiduels, ils sont souvent légers en alcool, peu charpentés et présentant souvent un peu de dioxyde de carbone. Ils sont classés par la quantité de sucre potentiel à la récolte. Ainsi le Kabinett sera plus frais, sur des notes de fruits verts. Les Spätlese et Auslese auront plus de corps, et seront parfois demi-secs. Les Beerenauslese et Trockenbeerenauslese seront quant à eux doux, rappelant un peu les vendanges tardives d’Alsace. La Mosel produit des rieslings plutôt légers, quand le Rheingau et le Palatinat les proposent plus charpentés. L’Autriche est aussi un grand pays du riesling, avec des vins ressemblant beaucoup à leurs voisins allemands.

Le riesling en France

Comme nous l’avons vu, la France, et l’Alsace en particulier est l’autre pays du riesling. Les vins n’ont alors rien à voir avec ceux d’Allemagne. On les retrouve plutôt charpentés, avec une belle acidité, sur des notes d’agrumes, de fleurs, avec toujours un côté un peu “austère” dû à leur acidité. Récoltés en vendanges tardives ou en sélection de grains nobles, ils donnent des vins moelleux ou liquoreux avec de belles notes de fruits exotiques, sans perdre de leur acidité typique.

Le riesling dans le Nouveau Monde

mount_horrocks_rieslingLes riesling d'Australie et Nouvelle-Zélande

Dans le Nouveau Monde, le riesling est surtout présent en Océanie. La Nouvelle-Zélande produit des vins très expressifs sur les fruits, faciles à boire, sans forcément avoir de grand potentiel de garde.

Les régions de Clare Valley et Eden Valley en Australie produisent de très grands rieslings, moins charpentés que les français mais plus que les allemands, avec une grande acidité et des agrumes très prononcés. Ils peuvent régulièrement s’avérer pétroleux.

Le riesling dans le reste du monde

Le riesling se retrouve dans de nombreuses autres régions plus fraîches, comme Mendocino au nord de la Californie, l’état de New York, le Canada ou encore certaines régions du Chili...

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi...

%d blogueurs aiment cette page :