La Vallée de la Loire et ses vins

La vallée de la Loire est une région viticole française très étendue, comptant 47 appellations sur tous types de vins : blancs, rouges, rosés, effervescents, liquoreux, moelleux, tout y passe ! Du Centre au pays nantais, la partie viticole de la Loire couvre près de 400km...rien que ça. Mais soyons simples, découpons-la par sous-régions !

Carte de Loire

La Loire viticole

Les vins du Centre

Les vins de Sancerre

Francois-Cotat-SancerreLe Centre est le territoire du Roi Sancerre. Pour beaucoup, les vins de Sancerre sont certainement les meilleurs blancs secs de la Loire. Ils sont élaborés à base de sauvignon blanc sur un sol calcaire riche en fossiles marins rappelant les sols de Chablis. Le sauvignon blanc produit à Sancerre des blancs à très grande acidité, aux notes de pierre à fusil et de fumée parfois. Les blancs représentent 80% de la production de Sancerre, les 20% restant étant des rouges élaborés à base de pinot noir, plutôt légers et fins.

Les autres vins du Centre

L’autre grande appellation du Centre est Pouilly-Fumé (à ne pas confondre avec Pouilly-Fuissé qui lui est dans le mâconnais) qui produit aussi des blancs à base de sauvignon, fumés et d’une belle acidité.
D’autres appellations satellites produisent des blancs du même style, et des rouges ou rosés à base de pinot noir tels que Menetou-Salon, Reuilly ou Quincy.

Les vins de la Touraine

La Touraine est connue pour son appellation générique AOC Touraine qui produit des rouges et blancs plutôt simples à base de cabernet-franc, gamay ou malbec (plus rare) chez les rouges, sauvignon blanc ou chenin sur les blancs.

Les vins blancs de Vouvray

le_mont_moelleux_1985_vouvrayLa grande appellation en blanc de la Touraine est sans hésiter Vouvray. Ayant comme cépage unique le chenin blanc, elle produit des vins effervescents, secs, demi-secs et moelleux d’une grande finesse, aux arômes d’acacias, de pêche, de tilleul et toujours d’une belle acidité.

Les vins rouges de Bourgueil et Chinon

En rouge, la Touraine compte deux grandes appellations que sont Bourgueil et Chinon. Le cabernet-franc y exprime des arômes de framboise, de poivron vert, de réglisse, avec une acidité moyenne à forte, des tanins qui peuvent être puissants, avec toujours un côté rustique marquant de la région.

Les vins d'Anjou et Saumur

Le coeur de la vallée de la Loire est marqué par deux cépages : le chenin blanc et le cabernet-franc. L’AOC Saumur produit une large gamme de vins blancs et rouges, alors que Saumur-Champigny est réputé pour ses grands rouges. L’appellation Anjou couvre toutes les couleurs et ses rosés sont réputés. Une appellation assez confidentielle produit de très grands vins blancs, à l’acidité tranchante et taillés pour la garde. Il s’agit de l’AOC Savennières. Enfin, les côteaux du Layon produisent de très grands vins doux et moelleux avec une belle acidité. Le botrytis s’y développe très bien, et les appellations comme Bonnezeaux ou Quarts-de-Chaume produisent des vins moelleux fabuleux.

Les vins du pays Nantais

A l’extrême ouest de la vallée de la Loire, le pays Nantais produit essentiellement des vins blancs à base de muscadet (aussi appelé melon-de-bourgogne). Ce sont des vins généralement assez simples, avec une belle acidité, idéaux sur les fruits de mer. Le muscadet sur lie est, comme son nom l’indique, vieilli plus longtemps sur ses lies, et offrira donc des notes plus délicates, un peu levurées, sans perdre son acidité typique.

2 comments

  1. François Garnotel 14 février, 2015 at 14:12 Répondre

    Présentation intéressante… mais il manque quelques appellations ou mentions. En ce qui concerne la « Touraine élargie » au moins Montlouis-sur-Loire, Touraine Chenonceaux et Touraine Oisly, Cheverny et Cour-Cheverny (avec le merveilleux romorantin), Orléans, Orléans-Cléry… Si on sort de la vallée de la Loire stricto sensu, c’est aussi l’occasion de parler des Coteaux du Vendômois, Coteaux du Loir (deux appellations « à Pineau d’Aunis », autre cépage merveilleux), et Jasnières…

    • Tom Delanoue 23 février, 2015 at 17:35 Répondre

      Effectivement, je me suis basé sur la liste des AOC disponible en open data sur le site du gouvernement, mais visiblement elle n’est pas tout à fait à jour.
      Projet à venir : la rendre exhaustive ! 🙂

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi...

%d blogueurs aiment cette page :