La Vallée du Rhône et ses vins

La Vallée du Rhône est une région que l’on connaît vaguement, sans trop jamais pouvoir la localiser précisément ni en citer les appellations les plus connues. Et c’est dommage, car elle présente deux facettes très différentes entre le nord et le sud, chacune aussi intéressante que l’autre.

Carte de la Vallée du Rhône

Le Rhône viticole

La vallée du Rhône septentrionale

Plus au nord donc, elle s’étend de Vienne jusqu’à Valence et ne représente que 5% de la production de la région. Très escarpée, elle s’étend sur une longue bande étroite coupée en deux par le Rhône. Peu de cépages y sont cultivés. La syrah règne en maître sur les rouges (elle s’y exprime d’ailleurs superbement) pendant que les blancs sont partagés entre le viognier, la roussanne et la marsanne.

Les cépages de la vallée du Rhône septentrionale

cornas_granit_60_vincent_parisLa syrah donne toute son expression dans cette région, avec des vins profonds, tanniques, avec des notes de fruits noirs, d’épices, aux côtés des fleurs et végétaux. Le viognier est très expressif, rond, aux arômes de fruits blancs, mais à l’acidité faible. La roussanne et la marsanne sont souvent assemblés ensemble, la première apportant le côté fruité et la tension, la seconde la richesse et la corpulence.

Les appellations de la vallée du Rhône septentrionale

Sept appellations seulement constituent la vallée du Rhône septentrionale : en rouge il s’agit de Cornas, Côte-Rôtie, en blanc Condrieu, Château-Grillet, et sur les deux couleurs Hermitage, Crozes-Hermitage, Saint-Joseph. Les vins les plus réputés de la région sont les vins d’Hermitage (syrah en rouge, roussanne/marsanne sur les blancs), Côte-Rôtie (exclusivement rouge) et Condrieu (exclusivement blanc à base du cépage viognier). Château-Grillet est un cas à part car ce n’est qu’une seule propriété qui est enclavée dans l’AOC Condrieu.

La vallée du Rhône méridionale

C’est la vallée du Rhône que l’on connaît le plus (et pour cause, elle produit 95% des vins de l’appellation). L’appellation Côtes du Rhône représente 50% de la production totale, produisant des vins essentiellement rouges, simples et fruités. Certains villages ayant une production plus qualitative peuvent produire sous l’appellation Côtes du Rhône Villages, voire pour 18 d’entre eux avec leur propre nom de village (Cairanne, Plan de Dieu…). Ces vins sont souvent plus puissants et plus riches que les Côtes du Rhône “classiques”.

Les appellations de la vallée du Rhône méridionale

gigondas_gardetteSept appellations sont des crus à proprement parler. Il s’agit de Beaumes de Venise, Châteauneuf-du-Pape, Gigondas, Lirac, Tavel, Vacqueyras, Vinsobres. Châteauneuf-du-Pape est certainement la plus réputée, produisant des vins rouges puissants, charpentés, où les fruits rouges et les épices se taillent la part du lion. Les blancs de l’appellation, bien que rares, sont aussi très réputés. Tavel et Lirac élaborent essentiellement des vins rosés (et ce même exclusivement pour Tavel). Les autres appellations produisent des vins assez proches de Châteauneuf-du-Pape dans leur style : fruits rouges, épices, belles charpentes, malgré des spécificités locales.

Les cépages de la vallée du Rhône méridionale

Le cépage roi de la vallée du Rhône méridionale est le grenache, donnant des vins aux arômes de fruits rouges caractéristiques, presque confiturés en cas de grosse chaleur. Il est souvent associé à la syrah et au mourvèdre pour donner aux vins plus de couleur et de tanins. Le cinsault est aussi utilisé, mais à plus petite échelle, pour apporter des notes de fruits. Il est aussi beaucoup utilisé en assemblage du grenache sur les rosés.

En blancs, les cépages utilisés sont variés. On compte le bourboulenc, la clairette, le grenache blanc, la marsanne, le muscat (sur les vins doux naturels en appellation Muscat de Beaumes-de-Venise), la roussane et le viognier.

Laisser un commentaire

Vous aimerez aussi...

%d blogueurs aiment cette page :