Le gin

featured_gin_tonicRevenu à la mode au début des années 2000 avec le renouveau des cocktails, le gin est un alcool assez ancien, la genièvre étant utilisée depuis longtemps pour masquer l’âpreté de l’alcool. C’est aussi une plante aux vertus médicinales. On pouvait ainsi la trouver dans les “becs” des médecins traitant la Peste au XIVe siècle pour se protéger de la maladie.

Les gins simples

L’alcool de base du gin est souvent un alcool de grain, distillé en colonne (Coffey still) à 96%, auquel sont ajoutés des aromates de différentes manières. Cela peut-être infusé à froid (comme les gins de baignoire durant la prohibition où l'on mélangeait les aromates et la vodka de base dans...des baignoires), produisant alors des arômes puissants mais volatils.

Genievre

Genièvre

Le London Dry Gin

Une autre solution est la redistillation de l’alcool avec ajout de genièvre et autres aromates (coriandre, écorces d’agrumes…) ce qui permet alors de mieux fixer les arômes. C’est cette technique qui sera utilisée afin de produire un gin London Dry, la seconde distillation ayant été alors effectuée dans un alambic à repasse (pot still). C'est certainement le gin le plus réputé, et celui qui aura les arômes les plus puissants.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :